La pépinière

Une sélection naturelle de qualité

Les étapes de la greffe

L'opération de la greffe consiste à assembler deux variétés de vigne pour pouvoir former une barbue (futur plant de vigne raciné). La première variété (le porte-greffe) est sélectionnée pour ses résistances au climat et aux maladies. La seconde est choisie pour la qualité de ses fruits. Voici les principales étapes de ce procédé.

  • 1. La préparation du matériel

    Les bois américains ou porte-greffe, d'un diamètre de 7 à 14 mm, sont coupés à la longueur voulue (42, 50 ou 65cm), à 0,5 centimètre en dessous de l'œil pour la base du porte-greffe. Cette opération s'appelle l'étalonnage. Une fois les bois découpés, il faut les éborgner, ce qui consiste à enlever les yeux qui sont sur le porte greffe afin d'éliminer une végétation non désirée pour la future formation du tronc. Les greffons sont découpés à 3 cm en-dessous et 1.5 cm au-dessus de l'œil.

  • 2. Le greffage

    Deux méthodes de greffage existent : à la main (greffe anglaise) ou à la machine (greffe oméga). Pour la greffe à la machine Oméga, on va choisir un greffon de diamètre équivalent ou légèrement inférieur à celui du porte-greffe.

  • 3. Le cirage

    Le cirage consiste à protéger le point de greffe contre le desséchement et le développement de botrytis durant le forçage. Les barbues sont trempées de 3 à 5 cm dans la cire fondue au bain marie entre 68 et 78°C

  • 4. La mise en caisse

    Les plants de vigne greffés et cirés seront mis dans des caisses remplies avec de la sciure de sapin (qui ne brûle pas les yeux du bois), puis les caisses seront stockées dans endroit frais en attendant le forçage (chambre chaude).

  • 5. Le forçage, ou chambre chaude

    Le but du forçage est de créer un cal tout autour de la greffe pour former un plant bien soudé. Le forçage dure 15 jours à 30°C. L'arrêt du chauffage se fera lorsque les pousses atteindront environ 4 cm.

  • 6. La sortie de caisse

    Les barbues sont sorties de caisse, puis triées une à une (certaines pourront avoir déjà un début d'émission de pousses au niveau du greffon). On débarrasse les éventuelles racines qui auraient pu se former au niveau du greffon. Les pousses sont découpées, nettoyées de leur sciure et cirées une nouvelle fois à une température de 80°C afin d'éviter la déshydratation. Une fois les plants cirés, ils sont disposés dans des caisses avec de l'eau en attendant la plantation en plein champ, 2 à 3 semaines après le début du forçage (2ème partie de mai).

  • 7. La plantation

    En plein champ, ces barbues vont émettre des pousses et des racines jusqu'à l'automne. Les bois vont se lignifier et après cela on va pouvoir procéder à l'arrachage des plants. Puis nous vérifions la soudure de la greffe par un « coup de pouce ». Cette dernière opération nous permettra d'obtenir entre 50% et 70% de plants racinés destinés à la plantation dans le vignoble et cela pour une durée d'environ 25 ans.

  • 8. Les plants racinés

    Après les divers travaux effectués pendant l'année, les plants de vigne sont prêts à être plantés au vignoble.